Icônes sociaux
Regroupement québécois des organismes pour le développement de l’employabilité

Budget provincial 2017-2018 : des mesures clairsemées en matière de développement de la main-d’œuvre

QUÉBEC, le 28 mars 2017 [CNW TELBEC] – Présent au huis clos budgétaire provincial, le Regroupement québécois des organismes pour le développement de l’employabilité (RQuODE) se questionne sur la portée des mesures d’aide à l’emploi et à la formation annoncées par le gouvernement.

Un plan économique axé avant tout sur l’éducation
Le RQuODE accueille favorablement la volonté du gouvernement d’investir dans la réussite éducative des jeunes, dès la petite enfance et tout au long de la vie. Il s’interroge néanmoins sur les moyens mis en œuvre pour développer l’employabilité des jeunes, favoriser les transitions entre l’école et le marché du travail des diplômés, et optimiser les services d’orientation ainsi que les programmes de formation hors du cadre scolaire. « S’il est vrai que l’éducation favorise une participation accrue au marché du travail pour une majorité d’individus, encore faut-il s’assurer de l’adéquation entre les compétences des travailleurs et les besoins des entreprises », souligne Valérie Roy, directrice générale du RQuODE.

En attente des suites du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre
Pour répondre aux besoins du marché du travail, Québec annonce des investissements de près de 290 M$ sur cinq ans. Ce financement, partagé entre différents ministères, permettra notamment de promouvoir les métiers en demande et d’accompagner les entreprises dans la gestion d’une main-d’œuvre diversifiée.

« Le plan économique du Québec 2017-2018 propose quelques mesures éparses, mais ne donne pas de vision claire. Il est primordial que le Québec se dote d’un cadre plus intégré en matière de développement de la main-d’œuvre, incluant l’accès à des services d’emploi et de développement de carrière. La Stratégie nationale sur la main-d’œuvre annoncée en février par le premier ministre doit mobiliser tous les acteurs du marché du travail, y compris le secteur de l’employabilité », soutient Mme Roy.

À propos du RQuODE
Le Regroupement québécois des organismes pour le développement de l’employabilité est composé de 89 organismes membres qui sont répartis dans 15 des 17 régions administratives du Québec. Ses membres emploient quelque 1 400 professionnels et desservent plus de 80 000 chercheurs d’emploi par année, ce qui en fait le plus important regroupement en employabilité au Québec.